QI or not QI ? That si the question ... ou pas !

Nous en discutons ici avec le Professeur Jacques Grégoire. Le QI semble parfois un chiffre magique, presque un Graal. Or, il est l'expresssion de notre mode de fonctionnement intellectuel, de notre mode de pensée, de nos mécanismes cognitifs, de notre capacité à nous saisir du monde, à le comprendre, à faire des liens, à nous adapter, avec notre tête bien-sûr, mais aussi avec notre coeur. Le QI parle d'intelligence, Inter Ligere, faire des liens. Parfois nous avons l'illusion ou sommes dans la confusion : le QI ne parlerait que de cerveau et de raison et laisserait sur le côté... le coeur, les émotions, la dynamique affective. Cela se lit parfois, souvent. Mais les bilans psychologiques ne sont pas des "prélèvements" ou des tests, en tout ou rien, comme les tests de grossesse : positif ou négatif. Non. Un bilan psychologique c'est explorer avec finesse, précision, rigueur le fonctionnemt d'une personne. De toute la personne. Pas d'une moitié théorique !!!! Un bilan c'est dresser la carte du territoire intérieur de cette personne-là, à ce moment-là de son histoire. Une carte intime pour connaître les ressources, les fragilités, les forces, les difficultés et pouvoir accompagner ou avancer en sachant quel chemin emprunter. Vraiment. Un bilan cest un peu de soi que l'on accepte de connaître, de rencontrer, d'accepter. Ce n'est ni un chiffre, ni une case, ni une étiquette, et bien sûr jamais une évaluation ni un jugement. Ainsi est-il.

Jeanne Siaud-Facchin