Mélina Ugone

Psychologue du développement

Enfants - Adolescents - Adultes 

Psychologue clinicienne du développement, Psychothérapeute
Diplômée d’un Master II de Psychologie Clinique du Développement : Enfance, Adolescence et Vieillissement à l’Université d’Aix-Marseille.



Approche de psychopathologie développementale
L’approche de psychopathologie développementale dans laquelle je m’inscris comprends trois notions fondamentales : trajectoires développementales, conception transactionnelle et intégrative, facteurs de risques et de protection.
De ce fait, j’adhère à l’idée que le développement d’une personne est influencé par des transactions existantes entre les caractéristiques de la personne et celles de son environnement (familial, social ou scolaire), qui vont se modifier mutuellement. Ainsi, toutes les expériences vécues, dans leur intégralité depuis la naissance, déterminent le fonctionnement de la personne aujourd’hui. Je suis également convaincue que, même si le développement de la personne est retardé ou déviant par rapport à sa norme de référence, c’est un processus dynamique qui évolue tout au long de la vie, grâce au processus de plasticité cérébrale et aux processus de compensations. C’est pourquoi, il me semble nécessaire d’identifier les facteurs de risque et de protection afin de contribuer à la diminution des uns et à l’augmentation des autres, pour favoriser l’épanouissement et le bien-être de la personne à tout âge de vie.

Bilan psychologique
Évaluer le fonctionnement cognitif et affectif de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte, me permet d’éclairer une problématique, de contribuer à l’identification d’un ou plusieurs troubles, de préciser un diagnostic, et d’appréhender au mieux le fonctionnement du patient afin de déterminer les axes de prise en charge adaptés à ses propres besoins et à son mode de fonctionnement.

Consultations psychologiques 
En individuel ou en groupe, le suivi que je propose s’adresse aux enfants, aux adolescents ou aux adultes, et prend en compte des situations très diverses (souffrances familiales ou scolaires, différence vis-à-vis de leurs frères et sœurs ou de leurs pairs, manque de confiance en soi ou d’affirmation de soi, difficultés de régulation émotionnelle, etc.). Ce suivi nécessite ainsi le recours à des outils de travail divers et variés.

Remédiation cognitive développementale 
Les pratiques Remédiation Cognitive Développementale, que ma formation me permet de proposer, ont pour objectif d’aider les patients à avoir une utilisation plus optimale de leurs ressources cognitives (mémoire de travail, attention, inhibition, flexibilité, planification, etc.), ainsi qu’à mieux réguler leur fonctionnement émotionnel qui fournissent l’énergie nécessaire à la mobilisation de ces ressources.
Ces pratiques visent à favoriser le développement des processus métacognitifs, c’est-à-dire la connaissance de son propre fonctionnement, qui me semble être indispensable pour mieux se comprendre, utiliser ses forces de manière optimale, trouver des stratégies pour compenser ses difficultés, et éprouver du plaisir à penser.